sonstige‎ > ‎

Ils volent de nouveau, les cigognes blanches ...


L’association pour la protection de la cigogne blanche Viehstrich e.V.

ut fondée en 1989 et elle a comme but d’établir de nouveau la cigogne blanche dans les vallées vertes entre Schweighofen et Kandel (région du Palatinat sud). Ce plan suppose pour base d’alimentation un paysage diversifié avec des pairies, des étangs, des haies et des surfaces de roseaux (joncs) pour que la cigogne blanche puisse trouver la nourriture adéquate.

C’est pourquoi le nom de l’association fut élargi en 1995 de la façon :
Action pour la protection du biotope et du paysage.

Ce nom exprime la double stratégie que l’association se propose.

 

L’association encourage et soutient

l’assistance à prêter à la cigogne blanche nouvellement établie et pour le moment encore menacée au Palatinat sud par une protection sur mesure de la nature et du paysage pour créer et offrir des conditions de vie adéquates à la cigogne et aussi à d’autres espèces animales et végétales menacées.

 

Cela se fait par :

des mesures de protection pour la conservation des prairies (l’association est propriétaire d’un tracteur avec faucheuse),

l’achat et la location de terrains adéquats,

la création de zones humides et de zones marécageuses,

la construction d’amoncellements de pierres naturelles et de remparts érigés avec des arbres coupés et d’autres bois morts,

l’installation et/ou la protection de biotopes maigres et de pelouses sèches,

la plantation de haies et d’arbustes,

la construction et mise en place de nids artificiels,

une nourriture supplémentaire mise à disposition lors des périodes difficiles pendant la couvée (aussi longtemps que la région n’offre pas assez de nourriture).

 

Premiers résultats positifs :

  • 1998 : 2 couples nicheurs
  • 1999 : 2 couples nicheurs
  • 2000 : 3 couples (7 jeunes cigognes blanches)
  • 2001 : 4 couples (10 jeunes cigognes)
  • 2002 : 3 couples (7 jeunes cigognes blanches)
  • 2003 : 3 couples (13 jeunes cigognes blanches)

De tous ces efforts faits pour organiser un paysage richement varié, profitent également d’autres animaux dignes d’être protégés tels le râle de genêts et le busard Saint-Martin Parmi les quelques autres 100 espèces d’oiseaux différents de la région du « Viehstrich » il y a p.ex. le traquet pâtre la pie-grièche écorcheur et le bruant proyer qui forment ici d’importants groupes.

 

Manifestations :

  • Conférences avec présentation de diapositives illustrant les activités de l’association et l’état des travaux de restauration de la nature,
  • Conférences avec présentation de diapositives par des spécialistes sur la faune, la flore et le paysage,
  • Visites guidées par des spécialistes en sciences naturelles dans le Bienenwald et le Wiesental,
  • Voyages d’information,
  • Fêtes en été avec but de faire connaître la cigogne blanche.

 A part cela, l’association
  • coopère avec d’autres associations qui ont les mêmes buts ou des buts analogues,
  • coordonne ses travaux avec les administrations professionnelles,
  • initie et prend en charge des recherches scientifiques sur les biotopes créés ou en place,
  • s’adresse à la population par des publications dans la presse,
  • est membre de l’action Pfalzstorch e.V.,
  • favorise le tourisme écologique au Palatinat sud.

L’association

  • compte 188 membres (avril 2005)
  • organise des réunions mensuelles de comité,
  • a une réunion annuelle pour tous ses membres
  • demande l’aide de ses membres actifs lors de travaux nécessaires.

Chacun peut se faire membre actif ou passif.

Le comité

Sont membres du comité des personnes qui ont diverses formations, des possibilités, des expériences, des contacts et des aptitudes professionnelles, parmi eux également des spécialistes en sciences naturelles.

Des formulaires nécessaires pour se faire membre sont à disposition chez le président ou chez tout autre membre du comité.

La cotisation annuelle est pour le moment de 10 €.

Les informations relatives à toutes les activités de l’association sont publiées dans la presse régionale, par Internet ou encore elles sont transmises par lettre postale.

Le fait d’être membre et de collaborer vous permet de mieux connaître le paysage du « Viehstrich », de le protéger et d’améliorer les conditions de vie de la cigogne blanche.

Les bords du « Bienwald » étaient patrie de la cigogne, ils le sont de nouveau !

La cigogne blanche est l’expression d’un paysage vivant !

La cigogne blanche est figure de symbole pour un Palatinat aimable et aussi symbole de l’identité régionale Palatinat sud/Alsace nord.

Des informations plus détaillées et supplémentaires, vous les aurez auprès du président et auprès de tous les membres du comité.

 

Prof. Dr. Horst Taraschewski (président)

Gabriele Meder-Schumacher (vice-président) 

Daniel Blocher (correspondant français)

Comments